Rubresus Association de protection et sauvegarde de l’environnement des Basses Plaines de l’Aude

AREVA Malvési : la contre-expertise explosive du CIVL

Alors que sous la pression populaire, le préfet Alain Thirion a mandaté ses propres experts issus du sérail dont l’indépendance reste à démontrer dont la lettre de mission était  surtout de rassurer les Narbonnais au sujet du projet TDN, le CIVL (Comité Interprofessionnel des Vins du Languedoc) a préféré faire appel à des experts incontestables afin de réaliser une contre-expertise réellement indépendante. Vous trouverez ci-dessous, les rapports de ces scientifiques de premier plan :

Cette contre-expertise confirme les analyses de Rubresus sur tous les points : ce projet est dangereux pour la santé et pour l’environnement, il est techniquement fragile, incertain au niveau de sa fiabilité et enfin il menace clairement l’économie locale par ses dégâts sur la vigne.

Les autorités doivent absolument prendre en compte ces nouvelles données afin de guider leurs choix pour l’avenir des Narbonnais et de la Narbonnaise.  Les élus ont maintenant tous les éléments techniques sur le projet pour se prononcer en toute responsabilité.

Comment le préfet pourra-t-il dans ces conditions autoriser l’exploitation du TDN THOR ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *