Rubresus Association de protection et sauvegarde de l’environnement des Basses Plaines de l’Aude

Malvési : Rubresus consterné par les déclarations de D.Codorniou et d’A.Péréa.

Alors que ces deux acteurs politiques semblaient être d’une grande prudence vis-à-vis du projet TDN, leurs déclarations publiques après la signature de depuis l’autorisation préfectorale sont consternantes.

Aucune déception pour de la part de Didier Cordoniou qui, oubliant la demande de moratoire votée par la Région dont il devenu le premier vice-président, complimente le préfet pour sa décision! Celui-ci aurait su trouver « un juste milieu entre la demande de l’industriel et les remarques des associations écologiques ».

Quant à Alain Péréa , par son courrier adressé à Rubresus il s’est refusé  à venir soutenir la population lors du rassemblement du 5 novembre. De plus, il se félicite sur son compte Facebook de son action de médiateur autoproclamé et des résultats obtenus en faveur du projet TDN. Les 10000 pétitionnaires et les milliers de manifestants jugeront par eux-mêmes…

Rubresus leur exprime ses regrets, pointe leurs contradictions et leurs revirements dans les deux courriers que nous leur avons adressés.

Lettre à Didier Codorniou 15 novembre 2017

Lettre à Alain Perea 21 novembre 2017 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *