Rubresus Association de protection et sauvegarde de l’environnement des Basses Plaines de l’Aude

Rubresus et COL.E.R.E à Narbonne déposent un recours contre l’arrêté préfectoral autorisant l’exploitation du TDN

Les associations COL.E.R.E à Narbonne (COLlectif pour l’Environnement des Riverains Elisyiques à Narbonne) et RUBRESUS, ainsi que plusieurs riverains de l’usine AREVA/ORANO de Narbonne, ont conjointement déposé ce 8 mars 2018 un recours en annulation de l’arrêté préfectoral autorisant l’exploitation de l’installation TDN au sein de l’usine, auprès du tribunal administratif de Montpellier en mandatant le cabinet Atmos Avocats à Paris, spécialisé en droit de l’environnement.

Ces deux associations ont alerté les administrés et les décideurs dès l’enquête publique de septembre 2016 sur les risques environnementaux et sanitaires potentiels du projet TDN, qui implique le traitement dans un four à combustion alimenté par du charbon des effluents stockés dans les bassins d’évaporation de l’usine, contenant des métaux et des radionucléides (350 000 m 3 ).

Depuis, RUBRESUS a multiplié les rapports scientifiques mettant en évidence l’importance des émissions atmosphériques résultant de ce procédé (qu’elle estime équivalentes à celles d’un incinérateur), doublées d’émissions de radionucléides. L’association a également fait part de ses craintes quant à la fragilité et les incertitudes
du procédé retenu, unique au monde, alors qu’il n’a pas été directement testé avec les effluents concernés.

La connaissance des dossiers et du territoire par les deux associations ont permis d’élaborer un recours argumenté et aussi de mobiliser des premiers financements pour cette procédure juridique.

Dans leur recours, les associations dénoncent point par point les irrégularités et lacunes qui, selon elles, affectent cette autorisation. Elles déplorent notamment le manque de précaution du préfet sur un projet expérimental dont elles considèrent que les effets demeurent incertains sur la santé et l’environnement de la population narbonnaise.

La solidarité et les actions des associations et collectifs du Narbonnais ont permis la prise de conscience et la mobilisation de la population locale. Nous invitons les Narbonnais, les Narbonnaises ainsi que toutes personnes qui se sentent concernées à continuer de se mobiliser et de soutenir l’action portée par les deux associations en faveur de la protection de la santé et de l’environnement.

 

Article de presse

Article de l’Indépendant du 14/03/18

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *