Rubresus Association de protection et sauvegarde de l’environnement des Basses Plaines de l’Aude

Une lettre restée sans réponse

Le 29/01 dernier, Rubresus adressait à Mme la Préfète de l’Aude une lettre dans laquelle notre association réitérait notre demande de participation aux organismes en charge du suivi  du site d’Orano Malvési (Commission de suivi du site et Observatoire des rejets).

Or, depuis janvier nous n’avons reçu aucune réponse de la Préfecture.

Pourtant , notre demande nous parait légitime. Rubresus a en effet participé largement au débat sur le site et son expertise a été reconnue par la même autorité préfectorale (invitation au CODERST). Avec les autres acteurs chargés de la surveillance du site, Rubresus pourrait contribuer à une meilleure prévention des risques et éviter ainsi les erreurs qui ont été faites par le passé (Salsigne) ou dans d’autres départements (Lubrizol).

Nous comprenons bien évidemment que les services préfectoraux soient particulièrement mobilisés ces derniers temps par la terrible crise sanitaire qui touche notre département mais nous espérons qu’une fois la tempête passée, Mme la Préfète saura nous écouter. Les leçons du passé et de la crise actuelle nous rappellent que l’anticipation est la seule solution pour éviter les périls. Dans ces conditions, comment ne pourrait-elle pas accéder à notre demande ?

Retrouvez ici la lettre envoyée à Mme la Préfète.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *